Accueil Politique Présidentielle 2023 : Muyambo candidat à la solde de Katumbi ?

Présidentielle 2023 : Muyambo candidat à la solde de Katumbi ?

Par La Prospérité
0 commentaire

La candidature à la magistrature suprême est un pari risqué. L’impact financier est tellement important qu’en cas d’échec, les perdants regrettent de s’être engagés dans cette initiative. La présence de Moïse Katumbi comme candidat de son parti, l’oblige à s’entourer des alliés. Avant même de les solliciter, les partenaires s’offrent à lui sans beaucoup d’efforts.

Cependant, il a aussi besoin de partenaires stratégiques qui puissent l’aider à consolider ses arrières face à Félix Tshisekedi, à un challenger pas de moindre. C’est le sens de la présence de Jean-Claude Muyambo Kyasa, président national du parti politique la Solidarité congolaise pour la démocratie (SCODE). Déclaré candidat à la présidentielle de 2023 lors d’un meeting à Lubumbashi mardi 3 janvier dernier, cet ancien allié de Joseph Kabila puis de Félix Tshisekedi a, par la même occasion, décidé de rompre le cordon ombilical avec l’Union sacrée de la nation.

Et d’annoncer aux membres de son parti qu’il ira rencontrer Moïse Katumbi de Ensemble pour la République afin de gérer la RDC après les élections de décembre 2023. Il a insisté en ces termes : « Certains diront qu’on t’a vu chez Moïse Katumbi et en même temps, tu es candidat président. Il n’y a aucun problème à le rencontrer et je le ferai encore. Ensemble, on va se mettre d’accord. Nous allons diriger ce pays ».

Il sied de préciser que le leader de SCODE était la seule autorité de l’Union sacrée à avoir été invitée au congrès de Ensemble pour la République de Moïse Katumbi qui s’est tenu du 19 au 21 décembre dernier à Lubumbashi.

Bemba s’enrôle !

Jean-Pierre Bemba, de son côté, ne baisse pas les bras. Le chairman du Mouvement de libération du Congo (MLC) s’est enrôlé le mercredi 4 janvier 2023 à l’Athénée de la Gombe. Après avoir obtenu sa carte d’électeur, celui que ses partisans appellent « Igwe » a appelé tous les Congolais à faire de même pour pouvoir voter en décembre prochain.

« J’invite la population à Kinshasa et dans toutes les provinces de s’enrôler massivement. L’enrôlement est une étape très importante qui détermine l’avenir du pays et le choix des dirigeants. C’est une opération que tous les congolais devraient effectuer afin qu’ils soient prêts pour le choix des futurs dirigeants provinciaux et nationaux », a-t-il dit. Plusieurs militants et cadres du MLC aux côtés de Fidèle Babala, l’actuel secrétaire général du MLC, ont accompagné leur leader à la Gombe

Emma Muntu

You may also like

Laissez un commentaire

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT