Accueil Nation CENI : plus de 1452 agents formés pour l’opération de Révision du Fichier électoral

CENI : plus de 1452 agents formés pour l’opération de Révision du Fichier électoral

Par La Prospérité
0 commentaire

Lancée dimanche 20 novembre 2022, la formation du niveau 2 des formateurs des formateurs de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour l’opération de Révision du fichier électoral (RFE), a été clôturée, le samedi 26 novembre dernier, à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Au total, 1.452 participants des provinces de la première aire opérationnelle (Equateur, Kinshasa, Kongo Central, Kwango, Kwilu, Mai-Ndombe, Mongala, Nord-Ubangi, Sud-Ubangi et Tshuapa) sont concernés par cette formation.

Le rapporteur adjoint de la Centrale électorale qui a clôturé cet atelier de formation, s’est montré optimiste et confiant de la qualité de la formation que ces formateurs vont transmettre dans leurs milieux respectifs. « Nous avons, sur l’ensemble de dix provinces, achevé tous les modules et nous avons à la fin de ces modules organisé des tests. Pour que tous ceux-là, qui ont été formés, soient maintenant déployés. Nous sommes très confiants de la qualité de formation qui a été donnée et c’est cette même qualité, qui va se transmettre au niveau 3, c’est ce que nous appelons la formation des formateurs électoraux territoriaux », a indiqué Paul Muhindo.

Signalons que 136 facilitateurs, dont 58 procéduriers, 58 informaticiens, 10 juristes et 10 superviseurs techniques mobilisés ont formé 1.114 formateurs électoraux provinciaux (FEP), 144 points focaux juristes, 70 membres des secrétariats exécutifs provinciaux. Lesquels comprennent les secrétaires exécutifs provinciaux, les informaticiens des SEP, les chargés de formation et sensibilisation, ceux concernés par des questions juridiques, les logisticiens et les secrétaires comptables, en plus de 124 chefs d’antennes ajoutés aux informaticiens.

Lors du lancement, Denis Kadima avait laissé entendre que cette formation va accorder une place importante à l’utilisation des kits d’enrôlement et plusieurs exercices sont prévus durant les sessions. « Les participants seront également amenés à réaliser des simulations sur le remplissage des fiches et formulaires bénéficiant d’un gain de temps en mettant un terme à la lenteur jadis observée dans le chef des préposés à l’identification des électeurs, mais aussi des Opérateurs de saisie (OPS). Des sessions seront également consacrées à l’application du pré-enregistrement que les informaticiens de la CENI ont développée. Ce système d’enrôlement permettra aux requérants de pouvoir se pré-enregistrer à partir des périphériques comme un téléphone, une tablette ou encore un ordinateur où qu’ils soient. À la suite de ce pré-enregistrement, l’application va générer un QR CODE reprenant les informations fournies et qui sera, par la suite, lu au centre d’inscription. Ce dispositif présente plusieurs avantages tels que le gain de temps », avait éclairé Kadima.

MB

You may also like

Laissez un commentaire

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT